Une collection réalisé avec le voile du baveux de la Mer du Nord

Cet hiver, Vincenzo et moi réalisons pour vous une ligne exclusive en nombre limité, issues des voiles « tan-bark » des vieux gréements qui naviguent en Manche ou dans l’Atlantique ou qui parfois enchantent certains yatchs en Méditerranée, comme Agneta (ci-dessus).

Autrefois, pour les protéger des moisissures dues à l’humidité, les voiles de lin étaient enduites d’un bouillon d’huile de lin et d’écorce de chêne ou autre arbre riche en tanin. Le nom « bark » signifie écorce et la coloration du tissu va du noisette au bordeaux, rouille, cachou, ocre. « Tan » vient du latin « tannare » convertir en cuir.

A présent, les voileries confectionnent les voiles en dacron (synthétique) aux couleurs brunes pour s’harmoniser avec les  plans anciens. Ce sont ces voiles, rares, que nous recyclons en sacs et accessoires, quand les marins s’en séparent.

 

Showing all 15 results

ItalyEnglish