relations-de-voyages-sac-en-voile-et-oeillet-ozydee

Ces objets là que appelle ici les “iPiù” sont les “più” rares, les “più” typés, personnalisés parfois.
La fabrication des voiles de bateaux évolue à grande vitesse aussi la technologie invente de nouveaux tissus,
de nouvelles techniques d’assemblage et délaisse certaines pièces caractéristiques de la voilure, comme
les mousquetons de bronze, les oeillets cousus.
Alors la récupération in-extrémis d’u bel oeillet en bronze oxydé et bleui par les embruns devient une pièce rare
(et rarement recyclée) appartenant déjà à l’Histoire de la marine, de la plaisance ou de la régate.
Une balafre rappelant un empannage malheureux, une réparation manuelle sont autant d’empreintes sur des voiles
que l’on recycle, qui nous ont permis d’imaginer une histoire à transmettre.
Parfois la pièce de voile recyclée nous a invité à intervenir en y laissant notre propre trace, celle d’une peinture appliquée
qui joue avec la trame du tissu ; celle de perles de verre cousues sur la voile de spinnaker où viendra se refléter une lumière
insaisissable ; celle d’un alphabet oublié cousu au bord d’un renfort.

Showing all 9 results

ItalyEnglish