Le 1er ministre des Fiji préside la Conférence sur le climat: – et si le mana l’emportait ?

Eux ont les pieds dans l’eau quand nous, ici, attendons la pluie d’automne ; les cyclones emportent leurs toits et nous nous lamentons de ne plus avoir assez de neige « naturelle » l’hiver pour skier ; leur territoire se restreint sous l’effet de la montée du niveau de l’océan et à présent ils doivent gèrer nos déchets de touristes, subir la surpêche, la pollution, le blanchiment des coraux …

« Viti et Matanitu ko Viti  » en fidjien est un archipel de 322 îles dispersées sur 18 270 km2 de terre ; situé dans le Pacifique sud, à 10 heures de décallage horaire de l’Europe, 909 389 habitants y vivent, à terre, en mer, et dans le monde sous-marin du silence et des couleurs.

La planète se transforme à vue d’oeil et les habitants de ces îles du Pacifique, comme ceux des Antilles, sont aux premières loges pour en subir les conséquences.

  (Ph Ouest france) le passage de Maria en septembre dernier sur la Basse Terre de Guadeloupe, Antilles françaises

Chaque jour nous pouvons déjà « faire notre part » pour réduire les violentes conséquences planétaires du changement climatique en suivant les quelques demandes prononcées par Frank Bainimarama le 1er ministre des îles FIJI, lors d’un discours simple et direct qui s’adresse à nous tous au moment d’ouvrir la Conférence mondiale sur le climat: « Éteignez les lumières et les appareils ménagers quand vous ne les utilisez pas pour économiser l’énergie. Plantez un potager dans votre jardin. Plantez tous les arbres que vous pouvez. Produisez une alimentation locale et soutenez l’économie locale. »

… et venez en voyage de noces aux îles Fiji avec un sac (AA. F5999) (« beki » en fijien) en voile de bateau recyclée de fabrication « slow » ou
une petite pochette en spi de fabrication « slow » Relations de voyages (Ph. Fidji & Francesco Moschetti)

  la mer se dit « waitui » et soleil « siga »

Pour négocier l’application des décisions prises à Paris par 195 délégations (auquel se soustrait le président des Etats Unis !!!! ), à Bonn depuis ce matin jusqu’au 17 nov, ce sera lui qui représentera les 7.5 milliards d’humains qui en ce moment occupent la planète. La république des Fiji est un leader mondial dans le combat pour la réduction des émissions carbonées et elle était également co-hôte de la conférence sur les Océans des Nations Unies en juin dernier à New York.

 Photos Fidji & Francesco Moschetti , témoins de la beauté et de la fragilité de l’écosystème sous-marin aux Fiji

Rappelons que « le programme d’action mondiale pour le climat est conçu pour stimuler les actions de coopération entre les gouvernements, les villes, les entreprises, les investisseurs, et les citoyens dans le but de réduire les émissions rapidement et d’aider les nations vulnérables à s’adapter aux impacts climatiques, tout en se construisant des avenirs durables alimentés à l’énergie propre. »
Les couleurs des drapeaux chargées ou non du mana auront-elles la force de tenir tête aux puissances guidées par l’avidité du pouvoir égoïste et de l’argent sans saveur ?

Bula /Ciao en fijien



ItalyEnglish